Communiquer avec son chihuahua

Apprendre à son chihuahua le rappel

« Viens »

Vous pouvez passer à l’étape suivante, lui apprendre à répondre à la voix. Ne vous attendez pas à ce que votre chiot réponde immédiatement car communiquer avec son chihuahua risque tout de même de prendre un certain temps. Sortez votre chihuahua dans un parc ou un jardin, au calme. Attachez à son collier une laisse fine très longue et laissez-le se détendre un peu. Lorsque vous vous apercevrez que son attention est attirée ailleurs, appelez le par son nom et donnez-lui cet ordre Viens. Lorsqu’il vient vers vous, caressez le, récompensez le, laissez le jouer à nouveau en continuant à l’appeler à vous, selon le même processus, à intervalles réguliers.

Au bout d’un moment, vous constaterez qu’il en a assez de vous voir l’interrompre dans ses cabrioles. Il en arrive même à faire la sourde oreille en refusant de répondre à vos appels. A vous de sévir… Maintenez fermement le bout de la laisse, et dites à nouveau « viens » et imprimez une brusque secousse à celle-ci. Il essaiera certainement de résister mais continuez à dire « viens ». Ramenez-le à vous en tirant par à-coups sur la laisse. Récompensez-le par une caresse ou une friandise et répétez la manœuvre plusieurs fois pendant la leçon.

Ne laissez pas la séance d’apprentissage du chihuahua s’éterniser. Vous pouvez reprendre ce type de séance plusieurs fois par jour mais ne l’appelez que deux ou trois fois par leçon.

Ne l’appelez jamais pour le punir. Si vous devez le gronder, allez vers lui. Lorsque vous l’appelez en lui disant « viens », il doit être sûr que quelque chose d’agréable va lui arriver même si vous ne lui dispensez qu’une toute petite caresse.

Apprendre à son chihuahua à s’asseoir

« Assis »109

Le chihuahua est debout devant vous ou à vos côtés : tenez la laisse dans votre main droite et dites-lui « assis » sur un ton péremptoire. Ce faisant, penchez-vous sur lui et avec votre main gauche, exercez une pression uniforme sur sa croupe afin qu’il en vienne à s’asseoir. Glissez dans sa gueule une petite friandise et félicitez-le pour son exploit. Répétez plusieurs fois cet exercice exactement de la même manière.

Bientôt il associera cette pression avec l’ordre que vous lui intimez et s’assiéra spontanément sans que vous ayez à le toucher. Vous pourrez alors lui demander rester assis un peu plus longtemps.

Apprendre à son chihuahua à se coucher

« Couché»071

Après lui avoir appris ce que « assis » signifie, il ne vous sera pas difficile de lui apprendre ce que « couché » veut dire. Tenez votre chihuahua par son collier avec une main en lui donnant l’ordre de s’asseoir. De l’autre main, exercez une pression sur la croupe. Une fois qu’il est assis, tirez sur ses pattes avant avec votre main droite pour les le étendre devant lui puis, de votre main gauche, appuyez sur son épaule en lui redisant « couché ». Lorsque vous lui permettrez de se lever, dites-lui « debout ». Ce faisant, fais quelques pas et il se lèvera pour vous suivre. Afin de bien communiquer avec votre chihuahua vous devrez répéter plusieurs fois cet exercice et votre chihuahua sera capable de se coucher sur votre ordre.

Vous pouvez même lever votre doigt lorsque vous lancez « couché ». Votre ami en viendra à se coucher dès que vous lèverez le doigt Vous n’aurez pas à prononcer un mot. Il obéira au doigt et à l’œil ! Peu à peu, il apprendra ainsi à rester « couché » plus longtemps.

Apprendre à son chihuahua à être au pied

« Au pied »179

La marche au pied est la seule manière de promener un chihuahua adulte, du moins la seule manière correcte. La poignée de la laisse dans la main droite, la lanière de celle-ci passant devant votre corps jusqu’au chien qui se tient à votre gauche, la raccourcissant ou l’allongeant en cas de besoin.

Dites clairement « son nom, xxx au pied » et partez du pied gauche. Si votre chien tire vers l’avant, imprimez une brève secousse à la laisse avec votre main gauche mais relâchez immédiatement la tension. Ne tirez jamais votre chien à vous et ne le trainez jamais derrière vous non plus. Vous n’arriverez à rien en agissant de la sorte. Une secousse suffira. En effet, il l’associera rapidement à la sensation désagréable qu’elle provoque. Il en déduira les conclusions suivantes : mieux vaut marcher au pas près de votre genou gauche s’il ne veut pas, à nouveau, ressentir quelques désagréments. Marchez, dites « au pied » …une secousse sur la laisse si nécessaire… recommencez jusqu’à ce que votre compagnon ait compris. Et surtout récompensez le lorsqu’il marche bien au pas, en harmonie avec vous.

Vous serez étonné de voir avec quelle facilité le chihuahua assimile ce que vous lui apprenez tout en douceur et en souplesse.