Les maladies

Les maladies du chihuahua054

Les chihuahuas, tout comme les êtres humains, ont, dans la vie quotidienne, des hauts et des bas. Néanmoins, des vaccinations efficaces, un régime alimentaire de qualité, des séances d’exercice fréquentes et régulières, une bonne hygiène de vie, des soins appropriés et attentionnés… Voilà autant de critères essentiels qui éviteront certaines maladies chez le chihuahua et qui garantiront à votre chihuahua une santé de fer !

Prendre soin de son chihuahua est très important !

Diarrhée du chihuahua

Les chiens en souffrent parfois. Elle est causée souvent par un changement de régime, une excitation excessive, un stress… ou des erreurs alimentaires. Vous en viendrez aisément à bout avec un régime et une base de riz. Ainsi que de l’eau à disposition. Mais si les troubles persistent malgré un emplâtre intestinal, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Constipation chez le chihuahua

Un régime riche peut mener à la constipation. Modifiez l’alimentation de votre chihuahua en augmentant l’apport en matières fibreuses, excitatrices des fonctions intestinales. Il faudra aussi que votre ami prenne un peu plus d’exercice et soit en mesure de sortir souvent pour se soulager. Tout rentrera rapidement dans l’ordre, sinon prenez conseil auprès de votre vétérinaire.

La vaccination du chihuahua

De nos jours, de grands progrès ont été réalisés dans le développement de l’immunologie, tant dans le nombre des vaccins mis au point que dans l’efficacité dont ils font preuve.

Les chiots chihuahuas comme tous les autres chiens peuvent être protégés d’une façon durable dès l’âge de huit semaines. En attendant le rappel vaccinal de votre chiot soit un mois après la première injection, vous devrez le mettre à l’abri des microbes, en attendant la vaccination définitive de ses trois mois.

Les vaccinations protègeront donc votre chihuahua de maladies telles que la maladie de carré, la leptospirose, l’hépatite de rubarth et la parvovirose. Cette dernière étant mortelle pour les petits chiots. Il existe aussi le vaccin contre la piroplasmose, cette grave maladie transmise par les tiques. Il est donc impératif de bien vacciner son chihuahua.

Toutes ces maladies du chihuahua présentent, plus ou moins, les mêmes symptômes, température élevée, nez et yeux qui coulent avec mucosités abondantes, perte d’appétit, diarrhée, abattement général, éternuements fréquents et surtout une toux profonde de provenance abdominale à différencier d’une toux type « bronchite ».

La température normale est de 38.3

Vers et parasites intestinaux chez le chien

057Même les chiens les mieux soignés en élevage peuvent être parfois infestés par des vers ou des parasites intestinaux, il faut impérativement poursuivre le programme de vermifugation.

Tous les vers ne sont pas identiques, loin de là. Il en existe plusieurs sortes dont les ascaris et le ténia. Chaque infestation doit être traitée différemment.

Voici les symptômes habituels d’une infestation, vers ou fragments de vers dans les selles ou dans les vomissements, ventre gonflé, diarrhées, vomissements fréquents ou nez et yeux qui coulent.

Il faut vermifuger son chiot chihuahua tous les mois jusqu’à l’âge de six mois puis une fois par an, avant son rappel vaccinal de préférence.

Les puces

Vous devez vous attaquer à ce problème sur deux fronts simultanément, tout d’abord en débarrassant votre chihuahua des puces et des œufs qui l’infestent puis en exterminant les œufs qui se sont installés dans son coin repos. Utilisez un bon anti puce qui a fait ses preuves. Moi j’utilise l’aérosol frontline. Désinfectez donc aussi son panier, couffin, peluche etc.

J’utilise en préventif « advocat » sur chacun de mes chihuahuas adultes ou chiots !

IMG_1060Nous constatons donc qu’il est facile d’avoir un petit chihuahua propre et bien soigné !

Aucun toilettage particulier à prévoir sur le chihuahua poil court.

Sa santé reste sans fragilité particulière. On évite les maladies du chihuahua si l’on s’en occupe avec bon sens.

Il vaut toujours mieux prévenir que guérir.