Reproduction

Les chaleurs du british shorthair

Les cycles de chaleur débutent entre 6 mois à 9 mois. L’âge de la maturité sexuelle varie selon les individus. Le chat n’est plus un chaton british shorthair mais un adolescent.

Les changements de comportement

Pendant ses chaleurs, la chatte british change subitement de comportement, elle est trop affective, se frotte partout dans la maison, elle se roule par terre.

Elle va passer beaucoup de temps à sa toilette intime.

Les miaulements sont insistants.

La chatte se présente la tête en bas, les antérieurs fléchis, l’arrière du corps et la queue relevés (position de « lordose »).

Pendant cette période à notre chatterie de british, les chattes cherchent activement les mâles. Si la chatte ne s’accouple pas pendant l’oestrus, les concentrations hormonales diminuent et le cycle cesse, jusqu’à ce qu’il se répète deux à trois semaines après.

Les bagarres entre chats ne sont pas bénignes, morsures et griffades ont souvent lieu au niveau de la tête ou des épaules. Ces blessures évoluent fréquemment en abcès.

La saison de reproduction

La saison de reproduction est influencée par la lumière du jour.

Elle débute dès que les jours rallongent, à la fin de l’hiver, et se prolonge au printemps et en été.

Dans certaines chatteries d’intérieur les chattes peuvent être en chaleur toute l’année, car les lumières artificielles fournissent le même temps d’éclairage toute l’année. Je pense que c’est contre nature…

La reproduction du chat british shorthair

La saison sexuelle est entre février et juillet.

Le mâle british shorthair est opérationnel à l’âge de 2 ans et rarement entre 8 et 10 mois… Monsieur British est un gentleman il attendra le consentement de sa belle avant de passer à l’acte.
Pendant l’accouplement, le mâle british shorthair immobilise la femelle british en la mordant à la nuque, l’accouplement est très rapide, suivi d’une mauvaise réaction de la femelle qui gronde, se lèche la vulve et se roule convulsivement. 
L’accouplement doit être répété au moins deux jours consécutifs.

La femelle british shorthair est opérationnelle à un poids de 3 kilos. Une pleine maturité vers 2 ans.
La chatte british shorthair attire le mâle pendant 5 à 10 jours et se succèdent, en l’absence de saillie, à des intervalles de 2 à 4 semaines. 

La chatte patine des pattes arrière quand on la caresse à la base de la queue et accepte la saillie. 

Il n’y a pas comme chez le chien, un gonflement de la vulve ni de pertes sanguines.

La chatte appartient à une espèce à ovulation provoquée, c’est le coît qui déclenche l’ovulation et repousse le déclenchement du prochain cycle à 6 semaines plus tard.

Avant tout accouplement le vétérinaire doit vérifier si aucun ne souffre d’anomalie ou pathologie.

La reproduction de la race british shorthair est compliquée, même si vous souhaitez avoir une portée de chatons british le rôle de la technicité de l’éleveur n’est pas à négliger.

La gestation

La gestation dure entre 65 et 66 jours à partir de la première saillie, jusqu’à 72 jours. 15 jours pour une échographie et les squelettes sont visibles à la radio à partir de 45 jours.

Il n’y a pas de signes précurseurs très précis de la mise-bas. Une chatte british shorthair qui ne se sent pas en sécurité aura un accouchement perturbé. Les chattes britishs demandent à être proches de leur maitre.

Une expérience passionnante mais réservée principalement aux professionnels car non sans risques !!…ni inconvénients.